Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 12:51

http://www.livraddict.com/covers/101/101462/couv21085182.jpg

 

Trois actes. Trois femmes sacrifiées. Trois générations. Entre la France et l’Algérie.

La malédiction commence avec Raïssa, une jeune algérienne qui vit pauvrement dans les campagnes. Cette dernière est maudite. Sa mère est morte en couches ce qui souillera à jamais son image. Désignée comme « fille tueuse de mère», elle sera contrainte à vivre seule, sans mari.

Sa fille, Leïla est élevée et vit en France. On la retrouve chaque soir déambulant dans les rues de Nanterre. Certains la croit folle… Mais Leïla ne se sent pas chez elle ici… Quelque chose l’attire incroyablement vers l’Algérie.

Saïda est une fille indécente subissant les critiques, les attaques des Hommes du quartier. La jeune femme s’habille de façon trop aguicheuse. Elle sera liée aux destins de Raïssa et Leïla…

 

 

A travers trois époques, Laurent Gaudé nous entraîne dans ces pages de l’histoire qui font que l’Algérie et la France sont très liées. Le premier acte nous présente les enjeux de la guerre d’indépendance avec la vision des deux camps. Le second, l’immigration des algériens vers la France, et les problèmes d’intégration que cela peut engendrer. Le troisième, la montée de l’extrémisme islamiste dans les cités. Un récit bref, des mots poignants qui amènent le lecteur à avoir un regard nouveau sur cette page de l’histoire, sur notre monde actuel.

A nouveau (et comme à chaque fois), l’auteur nous touche avec des mots forts, saillants qui nous font amplement réfléchir sur la condition féminine, d’une manière générale. En France ou en Algérie, c’est sous la domination des hommes qu’elles seront. Leurs rêves, leurs plaintes, leurs douleurs resteront sourds aux oreilles de ceux-ci. Très vite, j’ai été prise de pitié ou d’admiration face à ces femmes qui luttent pour obtenir les mêmes droits. En tous cas, on ne peut être indifférent face au destin de ces femmes. L’émotion est là, bien présente. Elle vous prend à la gorge, vous amène à une sorte de révolte interne. On a envie que leur destin change. Que la malédiction cesse…

J’ai particulièrement aimé la manière dont le texte est écrit. Il prend des allures de tragédie, genre que j’ai particulièrement lu et apprécié au lycée. Aux paroles et aux discussions avec les Hommes se mêlent des cœurs, des voix, des chants qui accompagnent la détresse de ces trois sacrifiées.

Un texte fort, puissant, parfois injuste… mais terriblement bien écrit. Mais surtout, Les sacrifiées me permet de renouer un peu avec le théâtre et d’avancer petit à petit dans le challenge Laurent Gaudé organisé par Un chocolat dans mon roman.

 

 

defi-Laurent-Gaude

2/4

 

 

Editions Actes Sud, 128 pages, 2004

Partager cet article

Repost 0
Published by Marion - dans Théâtre
commenter cet article

commentaires

Moka 10/08/2013 19:26

Bon courage pour ce challenge ! Je n'ai encore jamais lu de Gaudé !

Marion 11/08/2013 10:39



Merci, Moka! Il faut que tu t'y mettes! Je suis sûre que tu aimerais!



Présentation

  • : Les lectures de Marion
  • Les lectures de Marion
  • : Parce que la lecture est une passion qui se partage, il me fallait un univers bien à moi. Des livres, des Bandes dessinées, de jolies découvertes et quelques déceptions. Bienvenus dans la bibliothèque de Marion.
  • Contact

En ce moment, je lis...

http://4.bp.blogspot.com/-VUXAB70YlT0/Ua1z_9yrdUI/AAAAAAAAEZ0/u10YcLsy99E/s1600/la+liste+de+mes+envies.jpg

 

http://www.bedetheque.com/media/Couvertures/Couv_165734.jpg

 

Rechercher

Rubriques

BD

 

blabla.png

 

rentree.png

 

logochallenge3-copie-1.png

 

logorl2013

 

movies.png

 

Romans.png

 

swap.png

 

tag.png

Je suis aussi sur...

http://lecran.org/wp-content/uploads/2011/12/facebook-logo.png

 

logo liv

 

http://img.hellocoton.fr/fr/logo.gif