Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 17:57

Encore un petit livre dont je serais passée à côté sans la blogosphère, car pour ma part je n’en avais jamais entendu parler. Je l’ai découvert grâce au blog de Violette et je dois dire que le résumé m’a tout de suite attiré. Un coup de cœur assuré !

 

http://www.livraddict.com/covers/44/44414/couv69360886.jpgPhilippe vit avec sa femme Sandrine et sa fille Claire. Pour eux, la vie suit son cours, avec ses hauts et ses bas. Mais la relation que mène Philippe et Sandrine devient de plus en plus conflictuelle et très vite, la séparation pointe le bout de son nez. Sandrine laisse alors un délai d’un mois à son mari pour quitter le domicile conjugal. Malgré ses recherches, Philippe semble au bord du précipice. Avec un petit CDD de commercial en poche, il a du mal à trouver un appartement. Sandrine met alors son ex-mari à la porte et pour Philippe, il s’agit d’une longue descente aux enfers… Son permis de conduire lui est retiré pour cause d’infractions, son patron lui fait part de son mécontentement car Philippe n’arrive pas à remplir ses objectifs, son ex-femme refuse qu’il voit sa fille…. Et pour finir, lors d’une dispute entre lui et son patron, Philippe démissionne. Au début, ce dernier se contente de dormir dans des hôtels grâce à ses quelques économies, mais la situation devient vite instable : il n’a presque plus d’argent et finit à la rue. Là commence alors un dur calvaire, une spirale sans fond qui le tire toujours plus vers le bas. Il connait les difficultés à se nourrir, à trouver une place au chaud, à trouver un foyer, à résister à la tentation de l’alcool, à supporter le regard des gens... Il connait ainsi la galère de quelques milliers de personnes que sont les SDF. Jusqu’au jour où il rencontre Baudelaire, un chien qui le défend alors qu’il se fait agresser par d’autres sans abris. Il décide de le garder, de le nourrir. Baudelaire et lui se protègeront l’un l’autre. Grâce à son animal de compagnie, Philippe rencontre également Bébère et sa femme qui seront d’un immense soutien, d’une immense générosité… Bébère est un mordu de Baudelaire et prête l’un de ses ouvrages à Philippe. Ces poèmes lui parlent, lui donnent des idées. Il va alors faire la lecture aux utilisateurs des transports en commun. D’abord renfermés, ils finissent par éprouver un certain plaisir à écouter de beaux textes ? Philippe gagne de l’argent grâce à cela. Bébère et sa femme lui proposent également d’intégrer le Fleuron Saint-Jean, une péniche qui accueille les sans-abris, et qui leur propose une assistante sociale et un avocat. Philippe commence alors à voir le jour…

 

 

Non mais quel livre ! Je suis ressortie de cette lecture bouleversée et pleine d’espoir à la fois. Pleine d’espoir, car Un hiver avec Baudelaire propose une fin pleine de positif, d’optimisme, d’espoir, d’envie de s’en sortir. Je me demande aussi comment en parler avec des mots justes, et comment vous donner envie d’ouvrir ce livre… C’est un énorme coup de cœur, qui réchauffe l’âme…

La drôle de coïncidence est qu’il y a un mois de cela, je me suis posée la question de « Comment peut-on devenir ainsi ? ». Comment est-ce possible de n’avoir rien ni personne ? Et j’ai très vite compris comment il est possible de se retrouver sans foyer, sans famille, sans amis, sans rien… Un sentiment de honte malmène le personnage et l’empêche de demander de l’aide à sa famille. Son meilleur ami, quant à lui n’a pas le temps et le courage de s’occuper de son cas… Un bébé arrive et il ne faudrait pas perturber l’équilibre familial… Et surtout, une ex-femme qui semble ne pas soucier du sort de son ex-mari….Voilà on comprend comment c’est possible. C’est une fatalité réellement effrayante ! Je me suis aperçue que la vie dans la rue est bien plus dure que ce que je le pensais, bien plus dangereuse, bien plus tragique. C’est un livre qui a l’audace de faire prendre conscience à ses lecteurs les difficultés éprouvées par les SDF.

Peu de pages m’ont suffi pour entrer et être comme hypnotisée par le destin poignant de Philippe. Chaque émotion, chaque détail sont transmis avec une réalité à couper le souffle, avec des mots forts, justes. Au début, l’auteur use un vocabulaire assez neutre et puis, au fur et à mesure que la situation de Philippe se dégrade, au gré de la dépression qui guette le protagoniste, les mots sont de plus en plus durs, le vocabulaire de plus en plus dégradé, vulgaire, dur. On traverse les différents stades de la vie de Philippe : la fatalité, la colère, la dépression, l’optimisme, la résignation, le courage… Un hiver avec Baudelaire, c’est un mélange confus et organisé à la fois de sentiments, de couleurs plus ou moins sombre… C’est un livre a l’écriture poétique, fluide et dur à la fois.

Bien sûr, le personnage de Philippe est attachant, touchant, émouvant. On a parfois envie de lui donner notre force, de l’encourager à s’en sortir. On vit ses émotions, on a envie de l’aider. J’ai compris ses maux, ses émotions tant l’écriture est réaliste.

 

 

En bref

Un hiver avec Baudelaire est un livre réellement poignant, tellement beau, avec une force inouïe et une note d’optimisme importante. Un coup de cœur ! Si vous hésitez à l’acheter, je vais vous donner un point très positif : une partie des revenus perçus par l’auteur est reversée à la péniche du Fleuron Saint-Jean. 

 

 

"Le discours décline la même litanie de la misère : fin de droits, enfants à charge, invalidité, rester propre, dormir au chaud, manger, survivre. Souvent, la voix fatiguée et brisée ne parvient pas à s'élever au-dessus des crissements métalliques stridents des roues sur les rails et se dissout dans l'indifférence générale. D'autres, enfin, ont définitivement franchi le point de non-retour. Gueules burinées de bitume, grêlées rouge vin, mains calleuses et striées de crasse, élocution gluante, borborygmes verbaux incohérents, odeurs de sueur acide et de pieds fermentés qui agacent et imprègnent fortement l'air, encore après leur passage. Dans tous les cas, les réactions sont les mêmes : les regards se dérobent, fuient, plongent dans un livre ou un journal resté fermé jusque-là, le grésillement des baladeurs monte en régime, des demi-sourires crispés et embarrassés déforment les visages comme pour barricader une porte ou parer un coup de poing. Les plus tolérants et les moins exaspérés changent de wagon, soit avant de monter, lorsqu'ils identifient suffisamment vite le danger depuis le quai, soit à la station suivante si l'importun s'assoit ici ou là comme le parasite s'incruste sous la peau."

 

 

Le livre de poche, 278 pages, 2011

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marion - dans Romans
commenter cet article

commentaires

amaryllis 05/09/2012 21:46


Un titre que je découvre alors grâce à toi. Je n'en ai pas entendu parler mais le résumé accroche vraiment, je le note. 

Marion 06/09/2012 09:26



J'espère que ce sera une belle découverte! =) Bonne lecture!



Moka 02/09/2012 16:05


Oh comme tu me donnes envie de le lire...

Marion 02/09/2012 20:56



Ouiii lis le... Mon petit doigt me dit que tu ne seras pas deçue



latite06 01/09/2012 19:48


Ce livre a l'air magnifique ! je le noterais bien, mais pitié, dis moi que le chien ne meurs pas (sinon je ne le lis pas, je vais pleurer comme une madeleine !!) 

Marion 02/09/2012 20:52



Malheureusement il n'arrive pas de belles choses au chien, mais lis le il est tellement beau ce livre



Violette 31/08/2012 22:50


moi aussi j'avais aimé, j'en garde un doux souvenir malgré ce qui est raconté, il en résulte pas mal d'espoir, comme tu dis.

Marion 02/09/2012 20:51



Je suis ravie d'avoir découvert ce livre... Je t'en remercie! Ce livre m'a énormément marquée



cultur-elle 25/08/2012 16:16


Il a l'air pas mal effectivement !

Marion 27/08/2012 18:56



Il est vraiment superbe même! =)



Présentation

  • : Les lectures de Marion
  • Les lectures de Marion
  • : Parce que la lecture est une passion qui se partage, il me fallait un univers bien à moi. Des livres, des Bandes dessinées, de jolies découvertes et quelques déceptions. Bienvenus dans la bibliothèque de Marion.
  • Contact

En ce moment, je lis...

http://4.bp.blogspot.com/-VUXAB70YlT0/Ua1z_9yrdUI/AAAAAAAAEZ0/u10YcLsy99E/s1600/la+liste+de+mes+envies.jpg

 

http://www.bedetheque.com/media/Couvertures/Couv_165734.jpg

 

Rechercher

Rubriques

BD

 

blabla.png

 

rentree.png

 

logochallenge3-copie-1.png

 

logorl2013

 

movies.png

 

Romans.png

 

swap.png

 

tag.png

Je suis aussi sur...

http://lecran.org/wp-content/uploads/2011/12/facebook-logo.png

 

logo liv

 

http://img.hellocoton.fr/fr/logo.gif