Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 10:30

Grande première! Je participe, avec ce roman, à ma première lecture commune avec Moka... (Bon ok vous allez peut-être me dire que j'en ai fait une avec Sarah, mais celle-ci était prévue avant)... Enfin bref... Toujours est-il que l'idée d'une LC me tentait beaucoup et que je suis ravie de pouvoir enfin en faire une! 

 

Depuis que je connais cet auteur, j'ai envie d'en lire toujours plus de lui... Parce que la Délicatesse a été un roman qui m'a complètement marqué, parce c'est un roman que j'ai aimé faire partagé et qui a redonné le gout de la lecture à mon Papa... 

Et puis, j'ai eu l'occasion d'aller à la fête du livre de Saint Etienne avec Sarah et j'ai recontré David Foenkinos avec qui j'ai pu discuter quelques instants et je dois vous dire que c'est quelqu'un de vraiment très sympa. 

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv60829186.gif"Je voulais dire à mon grand père que je l'aimais, mais je n'y suis pas parvenu. J'ai si souvent été en retard sur les mots que j'aurais voulu dire. Je ne pourrais jamais faire marche arrière vers cette tendresse. Sauf peut-être avec l'écrit, maintenant. Je peux le lui dire, là." 

Dans ce roman qu'on pourrait qualifier d'autobiographique, David Foenkinos nous offre une jolie réflexion sur sa famille, sur les épreuves qu'ils ont traversé tous ensemble,... Il dresse alors le portrait d'un père qui n'arrive pas à exprimer son amour, d'une mère dépressive suite à sa retraite, d'une grand mère en maison de retraite, hantée par ses souvenirs, qui finit par s'enfuir à la recherche de son passé. Il dresse également son propre portrait, nous livre ses réflexions sur l'amour, sur cette envie d'écrire qui l'habite... 

 

Très franchement, ce livre est très loin des deux autres livres que j'ai pu lire de l'auteur, parce que c'est un roman moins drôle, moins léger, et je dirais même plus sombre que ceux que j'ai lu précédemment.On ne retrouve pas ces petites notes en bas de pages qui m'ont souvent fait mourir de rire, mais on retrouve cette écriture incroyablement envoutante, incroyablement douce et délicate.

Ce livre malgré tout est un véritable coup de coeur... C'est une petite pépite, un livre qui donne envie de vivre, de dire au gens qui nous entourent à quel point ils comptent pour nous... 

 

David Foenkinos évoque une série de souvenirs qui débute avec la mort de son grand-père... Mais les ces souvenirs, se sont les siens, ceux de ses proches, ceux des personnes qu'il rencontre sur son chemin. On retrouve cette fois ci de très très courts chapitres où l'on retrouve des pensées de Gaudi, de l'homme de la station d'autoroute, de Coppola, ... Et ces petits chapitres constituent parfois une parenthèse de rire dans cette évocation de souvenirs souvent graves, un peu cruels.

 

Dès les premières pages je me suis reconnue dans cette douleur de perdre un être proche, qui plus est son grand-père...  Je me suis aussi retrouvée dans cette évocation de souvenirs plus ou moins bêtes mais qui nous ont tellement amusés, qui nous ont fait tellement rire, tel qu'un spectacle de Guignole... J'ai également reconnu ces questions que l'on se pose lorsque l'on décide d'envoyer un membre de sa famille en maison de retraite... Doit-on garder la maison, est-ce vraiment la solution, à qui convient le mieux cette solution, ... ?

 

D'ailleurs, lorsque Foenkinos évoque la vie dans les maisons de retraites, son ton est tout à fait sinistre, mais il semble tellement vrai... Les menus présentés à la perfection pour tenter de donner envie, la peinture blanche, les horraires strictes, ... Heureusement, et il faut le dire, c'est le plus grand talent de l'auteur, il sait malgré tout mettre quelques pointes d'humour dans tout ce décor morne... Il évoque par exemple un tableau représentant une vache si moche qu'il sait redonner le sourire... Oui c'est farfelu, mais j'adore!  

 

Je me suis attachée à ces personnages, à leurs qualités, à leurs défauts, mais je crois que le personnage le plus touchant est de loin la grand-mère de l'auteur. Cette femme qui vit dans ses souvenirs, qui cherchent à revivre ces derniers instants de bonheur dans cetteécole. Cette femme qui ne souhaite pas partir de chez elle pour aller vivre en maison de retraite parce que ce serait laisser derrière elle trop de bons moments derrière elle...Oui, c'est un personnage qui m'a profondément touchée.

 

Quelques petites choses m'ont néanmoins un peu chagrinée: je me suis demandée tout le long du livre si on pouvait qualifier ce livre d'autobiographique ou de fiction? Je crois que je pencherais plutôt sur la première solution sans en être complètement sûr... Des avis sur la question? Et puis, aujourd'hui, avec le recul, je me rends compte que c'est un roman qui ne m'a laissé beaucoup de souvenir et je trouve que c'est un peu dommage...

 

En bref

L'auteur nous plonge donc dans un univers délicieux, doux, et un peu sombre. L'auteur dispose d'une plume hors du commun. C'est un livre qui se termine avec une fin assez peu prévisible, mais qui donne un peu de baume au coeur... A lire, à relire, à faire partager. 

 

 

"Au coeur de la nuit, Eléonore appuya sur l'interrupteur. Elle voulait voir l'homme qui lui vaait tant manqué. Peut-être allait-elle prononcer des mots de rancoeur ou de douleur? Mais non, elle avait simplement dit: "Mon amour, tu es si beau." " 

 

 

Editions Gallimard, 2011, 266 pages

 

 

 

Et parce que je ne résiste pas à la tentation de vous montrer ce bel autographe...

S8302773.JPG

 

 

http://delivrer-des-livres.fr/wp-content/uploads/2011/06/RL2011b.jpg

4/7

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Noukette 24/12/2011 00:55


Je le lirai sûrement celui là, j'aime beaucoup la plume de cet auteur !

Marion 24/12/2011 12:15



Moi aussi, j'adore! Je te le conseille en tous cas! 



Linette 05/12/2011 11:17


Je le lirai peut-être un jour, si je le trouve à la bibliothéque car je ne pense pas me l'acheter, n'ayant pas trop apprécié la délicatesse.


En tout cas, comme toujours ta chronique est vraiment agréable et c'est vraiment sympa pour toi d'avoir pu rencontrer un auteur que tu aimes.

Marion 05/12/2011 18:53



Merci! =) C'est un livre très différent, mais je comprends. 



amaryllis 04/12/2011 17:58


Je partage assez ton avis sur ce livre. J'ai beaucoup aimé l'écriture, le ton, les petits souvenirs de chacun. J'ai en revanche beaucoup moins aimé la deuxième partie quand il rencontre sa femme.
Je trouve cette partie superflue. 
Ce livre est classé dans autobiographie, j'ai fait quelques petites recherches et c'est ce que j'ai trouvé en tout cas.  


Ps : J'ai eu aussi une dédicace de l'auteur, elles sont très belles. 

Marion 05/12/2011 18:56



C'est vrai qu'elles sont très sympas, très originales! J'ai beaucoup apprecié...



Sarah 03/12/2011 12:19


J'avais très envie de lire ce livre et en te lisant, j'en ai toujours absolument très envie :p Bisous.

Marion 03/12/2011 13:16



=) Je te le prêterai Bisous



stellade 01/12/2011 21:25


très bel article.


Merci .J'approuve tes sentiments sur ce livre.je l'ai chroniqué aussi;


Un très bon moment de lecture.

Marion 01/12/2011 22:17



=) Merci! C'est vrai que ce roman fait passé un très bon moment! =)



Présentation

  • : Les lectures de Marion
  • Les lectures de Marion
  • : Parce que la lecture est une passion qui se partage, il me fallait un univers bien à moi. Des livres, des Bandes dessinées, de jolies découvertes et quelques déceptions. Bienvenus dans la bibliothèque de Marion.
  • Contact

En ce moment, je lis...

http://4.bp.blogspot.com/-VUXAB70YlT0/Ua1z_9yrdUI/AAAAAAAAEZ0/u10YcLsy99E/s1600/la+liste+de+mes+envies.jpg

 

http://www.bedetheque.com/media/Couvertures/Couv_165734.jpg

 

Rechercher

Rubriques

BD

 

blabla.png

 

rentree.png

 

logochallenge3-copie-1.png

 

logorl2013

 

movies.png

 

Romans.png

 

swap.png

 

tag.png

Je suis aussi sur...

http://lecran.org/wp-content/uploads/2011/12/facebook-logo.png

 

logo liv

 

http://img.hellocoton.fr/fr/logo.gif